Tokyo Station

Robert Laffont

$12.00 $29.95
Martin Cruz Smith / Gros format souple
Les parents d’Harry Niles sont des missionnaires baptistes américains installés au Japon. Ils sillonnent le pays pour tenter de sauver des âmes, tandis qu’à Tokyo leur fils fréquente l’école japonaise. Livré à lui-même, il vit dans la rue avec une bande de gamins de son quartier qui l’ont surnommé "gaijin", ("l’autre" ou "l’étranger") et lui font subir bien des brimades. Mais Harry est tenace et, pour être admis par ses camarades, il a assimilé la langue et la culture japonaises en y intégrant leur code particulier de l’honneur où la mort est souvent présente. Vingt ans plus tard, en 1941, devenus adultes, les enfants d’hier se fréquentent toujours. Harry, excellent joueur de poker, au demeurant tricheur et manipulateur, vit plus ou moins légalement des revenus d’une boîte de nuit. Gen, son meilleur ami, est officier de marine, Michiko, sa maîtresse, est communiste et indépendante. À leur insu, Harry qui veut éviter une guerre entre les États-Unis et ce Japon qu’il aime tant, entame une campagne d’intoxication. Il sait l’armée japonaise obsédée par le manque de pétrole et oriente sa machination dans cette direction. Pour parfaire son image de trouble-fête, il tient des propos insultants sur l’attitude de l’Angleterre et des États-Unis, et se fait rejeter de tous. En faveur de quel camp agit-il ? Personne ne le sait et cela pourrait coûter très cher à Harry car l’attaque de Pearl Harbour est imminente !