Revenir de loin

Boréal

$12.00 $29.95
Marie Laberge / Gros format souple

1141

Après dix-huit jours passés dans le coma, une femme se réveille. Son esprit, sa capacité de penser en formules percutantes semblent intacts, mais elle n'émet aucun son et refuse d'ouvrir les yeux. Les médecins, le personnel lui répètent qu'elle est sortie d'affaire, mais sa mémoire n'est plus qu'une page blanche. Une jeune femme à son chevet se prétend sa fille, un homme vient lui parler comme si elle était sa femme alors que toutes les forces vives en elle lui hurlent que c'est impossible. Il n'y a que ce jeune voyou qui soliloque près d'elle à longueur de nuit avec qui elle ressent une inquiétante complicité.

Elle n'a plus de passé et n'est pas pressée de retrouver celui qui était le sien, le soupçonnant truffé de déceptions et d'erreurs. Les premières parcelles que sa mémoire lui rend sont des extraits de poèmes qu'elle reconnaît aisément sans pour autant décoder le moindre lien avec son passé. Par contre, elle sait exactement ce que sa vie doit être désormais. Ce qu'elle est prête à donner, ce qu'elle est prête à recevoir.

Dixième roman de Marie Laberge, paraissant exactement vingt et un ans après Juillet, Revenir de loin marque un jalon dans sa production romanesque. Elle y reprend tous les grands thèmes qui parcouraient ses ouvres précédentes, mais en les portant plus loin qu'elle ne l'a jamais fait. L'exigence amoureuse, l'importance de la vie des sens, les relations mère-fille, la perte d'un enfant, le rôle rédempteur de l'art, la recherche sans compromis de la vérité, tous ces motifs se retrouvent ici exaltés dans un des romans les plus émouvants qu'elle nous ait donnés.

Comme toutes les oeuvres de Marie Laberge, mais à un degré supérieur, peut-être, Revenir de loin est un hymne à la vie pleinement choisie, pleinement vécue et pleinement assumée.