Que Freud me pardonne!

Libre Expression

$9.00 $18.95
Dr Jacques Voyer / Gros format souple

Un psychiatre qui s'épanche et dévoile son intimité, ce n'est pas courant. Dans Que Freud me pardonne !, le Dr Jacques Voyer contrevient à la règle des disciples de Freud pour révéler ses souffrances, mais aussi son amour de la vie et des femmes ! Cloué à un fauteuil roulant depuis l'âge de 21 ans, il n'est, de toute façon, pas un psy tout à fait comme les autres. "C'est la peur de perdre ma vie à ne rien faire qui m'a donné tous les courages", écrit-il dans cet attachant récit autobiographique.

À l'été 1970, un plongeon dans une piscine fait basculer la vie de ce grand gaillard sportif. Le verdict tombe : quadriplégie. Un cauchemar. L'auteur raconte avec candeur la tentation suicidaire, les frustrations de la réadaptation, la honte du regard des autres, la rupture avec son grand amour d’alors, la totale dépendance physique. "Je dépends de mon Guy et de mon Émile, mes deux préposés du matin, qui me lèvent, me lavent, m'assistent dans mes besoins les plus élémentaires. Chaque jour de ma vie. Ça nourrit plus l'humilité que le narcissisme. En tout cas, chaque matin de ma vie me claironne d'abord que je suis quadriplégique."