Les chiens de guerre de l'Amérique

Nouveau Monde

$12.00 
Jean-Jacques Cécile / Gros format souple
16 septembre 2007. Dans le square Nisour, à Bagdad, des hommes de la société militaire privée Blackwater dégainent leur arme et tirent. Bilan: 17 morts, 24 blessés. Des civils. Face au carnage, le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki, exige le bannissement de l'entreprise. Demande bien inutile, pense ce diplomate américain qui affirme: "Nous révoquerons la licence d'al-Maliki avant qu'il ne révoque celle de Blackwater." Ces sociétés sont de vrais empires, économiques, avec des milliers d'employés, des chiffres d'affaires astronomiques, le tout bâti en quelques années, par la grâce de liens étroits et nébuleux avec les responsables de l'administration Bush. Si ces entreprises sont apparues dans les années 1970, recrutant anciens des forces spéciales et des services action, leur nombre ne cesse de se multiplier depuis une dizaine d'années. Voici pour la première fois en France une enquête sans concession sur leurs ramifications, leurs pratiques et leurs dangers.