Les aliments contre le cancer

Trécarré

$14.00 $29.95
Richard Béliveau Ph.D. et Denis Gingras Ph.D. / Gros format, souple, 214 pages

Aujourd’hui, on estime que plus d’un Canadien sur trois aura à combattre un cancer au cours de sa vie et que, malheureusement, un

Canadien sur quatre perdra la bataille. Or, l’alimentation serait responsable de plus du tiers des nouveaux cas de cancers diagnostiqués. Ces statistiques soulignent l’importance d’une alimentation saine et intelligente pour
réduire l’incidence aussi bien que la progression du cancer.  Au fil des années, de nombreuses études fondamentales, cliniques et épidémiologiques ont montré qu’une consommation accrue de produits végétaux dont les fruits et les légumes représente un facteur clé dans la réduction du risque de cancer. Mieux encore, certains aliments ont la capacité de tuer dans l’oeuf les micro-tumeurs que nous développerons tous au cours de notre vie et qui menacent de devenir des cancers. En effet, certains aliments contiennent une quantité importante de composés chimiques non nutritifs (phytochimiques) qui semblent jouer un rôle crucial dans cet effet chimio-préventif. De
récentes recherches démontrent que, en plus des fruits et des légumes, d’autres aliments tels que le thé vert,le curcuma ou le chocolat,contiennent de fortes quantités de composés anticancéreux. Par exemple, une diète quotidienne contenant un mélange de fruits, de légumes et des boissons telles que le thé vert et le vin rouge, permet l’absorption d’une quantité à proprement parler thérapeutique de composés phytochimiques anticancéreux. L’apport quotidien de ces différents aliments au régime alimentaire constitue un moyen simple et efficace pour contrer le développement et la progression du cancer.