La guerre, yes sir! T.1

Stanké

$4.00 
Roch Carrier / Poche

Premier volet d'un triptyque auquel l'auteur a donné pour titre La Trilogie de l'âge sombre. Cette fresque inoubliable brosse le tableau d'une longue nuit de veille au cours d'un froid hiver des années quarante.

Publié pour la première fois en 1968, réimprimé régulièrement, traduit en anglais, adapté pour le théâtre et pour le cinéma, La guerre, yes sir! est l’un des romans les plus lus de la littérature québécoise contemporaine.

C’est, dans une langue et sur un ton endiablés, le récit d’une longue nuit de veille et de prodiges de toutes sortes, au cours d’un hiver des années 1940, dans un Québec villageois où la religion le dispute à l’ivresse, la tendresse à la violence, et le rire tonitruant aux larmes amères.

Autour d’un soldat défunt, c’est tout un monde qui se déploie, qui éclate de vie, qui dit ses joies et ses malheurs, ses hantises, ses espérances et son invraisemblable pouvoir de rêve et de parole. Corriveau tombé au champ d’honneur, le cortège des Anglais impassibles qui transporte son corps au village, Amélie et ses deux hommes, Bérubé et Molly, Arsène, Joseph-la-main-coupée, Esmalda la petite religieuse, toutes ces figures inoubliables animent une merveilleuse fête de l’imagination, de la mort et de la puissance de vivre.

La guerre, yes sir! constitue le premier volet d’une trilogie comprenant Floralie, où es-tu? et Il est par là, le soleil, triptyque auquel Roch Carrier a donné, pour la première édition en format de poche, le titre de Trilogie de l’âge sombre.