André Mathieu : Précédée d'un entretien avec Alain Lefèvre

Québec Amérique

$14.00 $29.95
Georges Nicholson / Gros format souple
La vie d'André Mathieu (1929-1968) est un conte de fées qui tourne à la tragédie. Improvisateur et pianiste de génie, compositeur incomparable, sa trajectoire atteint les cimes les plus lumineuses mais s'enfonce ensuite jusqu'aux limites du corps et de l'esprit en mode autodestruction intense.
André Mathieu est reconnu à Montréal à l'âge de six ans, puis fêté à Paris de 1936 à 1939. La guerre éclate et c'est New York qu'ils conquiert. La grande carrière est à portée de main. De retour à Paris en 1946, Alfred Cortot et Arthur Honegger reconnaissent en lui un élu. En 1947, la production cinématographique La Forteresse / Whispering City impose le nom de Mathieu au reste du monde grâce au Concerto de Québec. La PIANOTHON du 8 décembre 1954 résume et réduit dans une allégorie hallucinée ce qu'André Mathieu était et ce que nous étins il y a un demi-siècle.
Puis c'est la chute de l'ange, l'enfer sur Terre, l'alcool, la solitude, les amours inabouties. En 1968, la mort fauche cette vie et notre mémoire se hâte d'effacer les traces des son passage.
Le tracé en pointillé de sa vie traverse aussi les histoires du Canada, du Canada français et du Québec, intimement liées à la carrière du compositeur-pianiste moderne.
Georges Nicholson a mis sa verve et son immense culture au service de cette biographie renversante et essentielle pour découvrir, apprécier et mettre en perspective la carrière exceptionnelle d'André Mathieu.